BMW M550i xDrive

Business Class performance

Née en 1976, la Série 5 a connu depuis, six générations. 2017 sera l’année du passage à la septième. Le lancement de la Série 5 est prévu pour février 2017. La M550i xDrive arrivera un mois plus tard. 

La longue appellation M550i xDrive a le mérite de donner beaucoup d’informations. Tout d’abord, le fameux M, il marque la provenance du département BMW M Performance, autrement dit la maternité des sportives BMW. Lorsque le M est accolé à trois chiffres comme la M550i, il désigne un modèle sportif. S’il est suivi d’un seul chiffre comme la M5, vous êtes en présence d’une version super sport. Ensuite, un i pour injection d’essence et xDrive pour la transmission à quatre roues motrices. Pour vous y retrouver, c’est exactement le même principe chez AUDI entre les modèles S et RS. La M550i xDrive est donc à la M5 ce que l’AUDI S6 est à la RS6.

Si la M5 est bien en gestation, ses caractéristiques et sa date de sortie ne sont pas encore officielles. En attendant, la M550i xDrive sera la plus puissante des Série 5. Elle est motorisée par un V8 bi-turbo de 4.4 litres et du système de calage variable des arbres à cames double Vanos. Il atteint la puissance respectable de 462 chevaux et un couple de 650 Nm disponible dès 1.800 tr/min. Le 0 à 100 est abattu en seulement 4.0 secondes. Beaucoup de GT seront à la traine derrière cette BMW. Pour enfoncer le clou techniquement, ce moteur respecte déjà la sévère norme antipollution Euro6c application en septembre 2018.

BMW nous promet des passages de vitesse typés sport et des rétrogradages spontanés grâce à la boîte Steptronic à huit rapports. Elle est allégée et spécialement configurée pour exploiter les spécificités de ce V8.

Le système de transmission xDrive est typé propulsion. Il est capable de répartir le couple sur les quatre roues en temps réel en fonction du besoin. 

Les jantes de série de dessin spécifique sont en 19 pouces (20 pouces en option). Les lois de gestion de la direction et du châssis Sport adaptatif sont là pour démultiplier le dynamisme. Les freins sont également d’origine MSport pour une action optimale. Ils arborent des étriers peints en bleu.

Esthétiquement, la M550i  se différencie des autres Série 5 par un kit aérodynamique M. A la base, le design de la nouvelle Série est déjà une réussite. Dans cette configuration, le résultat est encore plus attrayant. Le caractère sportif est évident, mais sans tomber dans l’exubérance. A noter de multiples rappels de la teinte exclusive des jantes, le Cerium Grey Metallic. Il est repris les sur ouies latérales derrière les roues avant et sur l’entourage des prises d’air en face avant. C’est soigné et cela illustre bien la recherche de la perfection dans les moindres détails.

Même traitement à l’intérieur, un volant de petit diamètre et des palettes surdimensionnées pour le côté sportif, du cuir et de l’aluminium travaillé pour parfaire l’ambiance luxueuse. Seul l’écran du système d’infotainment semble manquer de hauteur. A voir à l’usage si la surface d’affichage est suffisante. 

Comme vous pouvez vous en douter, les assistances liées à la sécurité sont au top comme le maintien de trajectoire et les multiples alertes de circulation. Le régulateur de vitesse peut même s’ajuster automatiquement à la lecture des panneaux d’indication. Ce sera d’une grande utilité dans les zones de travaux.

Cette M550i intègre un système d’infotainment BMWConnect de dernière génération. Il est capable de s’interconnecter avec vos équipements personnels. La M550i est également équipée du RemoteParking permettant de se garer dans une place étroite en télécommandant la voiture depuis l’extérieur.

Rendez-vous le 8 janvier à Détroit pour sa première apparition en public au plus important salon du continent nord-américain. C’est d’ailleurs un marché clé pour la Série 5. Et surtout, un pays où le V8 est un art de vivre. De quoi permettre à cette belle mécanique de s’épanouir.

Marc JANIAUD (Décembre 2016)